Salamin Magazine

Bénin :Crise électorale : Des artistes dansent pour la paix

Des artistes béninois se sont retrouvés le lundi 6 mai à la Place des Martyrs de Cotonou, pour appeler de leurs vœux, aune travers la danse, le retour à la paix au lendemain des troubles enregistrées dans le pays .

Sous la houlette de la chorégraphe Rachelle Agbossou et de l’interprète Sahadat Ami-touré, les danseurs ont investi la place des martyrs, espace riche en symbole, pour se faire entendre. L’évènement a connu la présence des compagnies Walô et Multicorps ainsi que de citoyens anonymes.

Cette danse est un prétexte pour les artistes pour exprimer les craintes vécues pendant ces jours de trouble (1er et 2 mai 2019) à Cotonou et ailleurs dans le pays. Aussi, est-elle une occasion pour appeler les uns et les autre au dialogue au moyen du mouvement, de la parole, de la peinture et de la musique. Un cri pour affirmer avec conviction leur attachement à la paix, car sans paix, « comment imaginer un développement inclusif ? comment imaginer un intérêt pour la culture ? » se demandent-ils.

Autour d’un voile d’abord immaculé, chaque danseur évoluait pour tenter de saisir la paix qui s’inscrivait en lettres de sang sur ce dernier. A travers le langage spécifique du corps, chaque danseur exprimait tantôt la solitude, tantôt la crainte d’une paix fragile, tantôt le besoin d’être ensemble.

Invectivant le public avec pour seul mot d’ordre la Paix, les danseurs se sont ensuite couverts de ce linceul pour effectuer une procession autour du Monument des Martyrs, pour, d’une seule voix dire « non à la violence ».

Ni funeste, ni pessimiste, la procession s’est ensuite ébranlée sur la voie de Cadjéhoun pour finir en une envolée de danseurs entre les zems et les voitures.

Mise en place dans l’urgence selon les organisateurs, cette chorégraphie vient rappeler que ” si la paix est difficile à saisir, elle n’en est pas moins vive et insolente”.

Par Raoul DONVIDE, ©APIC, Mai 2019 pour www.salamins.com

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles populaires