Salamin Magazine

Bénin / Crise politique : Des médiations infructueuses, l’opposition toujours exclue des élections

Les élections législatives du 28 avril 2019, si elles se tiennent effectivement, se dérouleront sans aucun parti de l’opposition. Les multiples médiations faites pour normaliser la situation et résoudre la crise politique qui perdure sont toutes restées infructueuses.

Pour résoudre cette crise politique due à l’exclusion des partis politiques de l’opposition de la participation aux élections législatives, les Nations-Unies, la CEDEAO et le Président de l’assemblée nationale ont mené des médiations sans succès. Le Président de la République a également consulté l’ancien Chef d’Etat Nicéphore Soglo. Tous les Présidents d’institutions étaient aussi à son cabinet ce lundi 1er avril 2019 pour des échanges.

Dans chaque camp, c’est la fermeté. Les députés membres des partis de la mouvance que sont le bloc républicain et le Parti progressiste tiennent à l’organisation des élections à bonne date et avec eux seuls. « Les élections auront lieu le 28 avril prochain et la 8ème législature sera installée. Il faut que force reste à la loi », a fait savoir idji Kolawolé, député de la mouvance présidentielle.

« Nous réaffirmons notre disponibilité à œuvrer pour la recherche d’une solution consensuelle pour des élections inclusives. En tout état de cause, nous affirmons solennellement qu’il n’y aura pas d’élections sans l’opposition », a répondu Eric Houndété, député de l’opposition.

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux