Salamin Magazine
emmanuel-zounon

Bénin : Des manifestations successives contre le régime Talon

Le Gouvernement du Président Patrice Talon est dans le viseur des organisations syndicales béninoises qui, pour compter de demain vendredi 13 octobre 2017 ouvrent le bal d’une série de manifestations hostiles.

anselme_amoussou_copie
Demain vendredi à la bourse du travail de Cotonou, la Confédération syndicale des travailleurs du Bénin (CSTB), l’Union nationale des scolaires et étudiants du Bénin (UNSEB) et le Front pour un sursaut patriotique (FSP) donnent rendez vous à leurs militants et sympathisants pour un « meeting ».

Dans leur communiqué respectif, chacune de ces trois organisations évoquent « des dérives du Gouvernement » contre lesquelles ils n’entendent guère se taire. « Les libertés démocratiques sont bafouées au quotidien. Les arrestations arbitraires pour délit d’opinion et les détentions illégales se multiplient. Le secrétaire général du syndicat des eaux et forêts, Patrice TREKPO est toujours en prison. Les revendications restent dans leur ensemble non satisfaites », indique le communiqué de la CSTB signé de son secrétaire général Nagnini M. KASSA MAMPO.

L’Union nationale des scolaires et étudiants quant à elle, mobilise ses militants à être tous au meeting pour se « battre contre l’augmentation à grande échelle des frais d’inscription dans les universités publiques, « la sélection arbitraire et favoritiste » des nouveaux bacheliers qui doivent poursuivre leurs formations académiques dans les écoles et instituts de formation ; les mesures impopulaires et sélectives dites d’étude de dossiers comme conditions d’accès dans nos universités ».

En dehors de ces appels à manifester pour ce vendredi, l’Union nationale des syndicats des travailleurs du Bénin (UNSTB) de Emmanuel ZOUNON convoque pour sa part les syndicats de base de sa centrale à une « marche de protestation contre le Gouvernement de la Rupture » qu’organisent le vendredi 20 octobre 2017 « l’ensemble des centrales et confédérations syndicales du Bénin ».

Du côté du Gouvernement, aucun commentaire n’est encore officiellement fait de ces annonces tous azimut de manifestations hostiles à leur gouvernance.

Par D.G

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles populaires