Salamin Magazine
Image par defaut 1

Bénin : Flambée de la dette et du déficit budgétaire, selon la COFACE

Bénin : Flambée de la dette et du déficit budgétaire

En moyenne le Bénin, depuis deux ans, s’endette pour 6% de son Produit Intérieur Brut (PIB) par an et son déficit budgétaire s’est élevé à environ 12% au 31 décembre 2017.

Bénin, le plafond de la dette pourrait être percée d’ici à 2021 si le rythme actuel d’endettement se maintient. Dans son évaluation 2018 sur les risques pays, la Compagnie française d’assurance (COFACE) qui conseille des investisseurs dans leurs transactions avec plusieurs pays, prévient : « Alors que les politiques expansionnistes ont considérablement grevé le déficit et la dette ces dernières années, le gouvernement devrait adopter un ton plus restrictif en 2018, via un certain nombre de réformes visant à rationaliser les dépenses et à moderniser l’administration fiscale et douanière ».
En moyenne, elle s’accroit désormais chaque année de 6% , à en croire plusieurs rapports.

Etablie à 42,4% au 31 décembre 2015, la dette publique de l’Etat béninois est passée au 31 décembre 2017 à 54,3% du Produit Intérieur Brut (PIB) selon des chiffres contenus dans l’évaluation des risques pays publiée en janvier 2018 par la Compagnie française d’assurance (COFACE), spécialisée dans l’assurance crédit à l’exportation.

Ces études économiques réalisées par la compagnie sur cent soixante (160) pays projettent pour le Bénin, un taux d’endettement de 54,4% au 31 décembre 2018.

Le Fonds Monétaire International (FMI) pour sa part, dans son rapport 17/99 d’avril 2017 sur les Etats membres de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), attribue au Bénin un taux d’endettement total de 42,4% en 2015 et respectivement 48,3%, 52,4% et 52,7 en 2016, 2017 et 2018.

Pour ces différents rapports, il n’y a pas que le taux d’endettement qui flambe mais également le déficit budgétaire qui est passé de 8% en 2015 à 12% en 2017 alors « qu’aucune nouvelle infrastructure de soutien à l’économie ne soit érigée ces deux dernières années », s’est inquiété un cadre de l’administration qui a requis l’anonymat.

A travers son deuxième pilier, le Programme d’Action du Gouvernement (PAG Bénin Révélé) du Président Patrice TALON a prévu « engager la transformation structurelle de l’économie » du Bénin à travers notamment l’assainissement du cadre macroéconomique et une amélioration de la croissance. Ce qui, quatorze (14) mois après le lancement du programme reste un vœu.

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles populaires