Salamin Magazine
Sévérin-Quenum

Bénin : Le barreau dénonce la CRIET et appelle à l’abrogation des lois qui la créent

Les conclusions du rapport commandité par le Barreau du Bénin sont claires. Les avocats se prononcent pour l’abrogation et le retrait pur et simple des lois qui régissent la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme. Selon ce rapport, “la CRIET devrait respecter les principes que sont “la présomption d’innocence, le droit à la défense, le droit à un principe équitable, la faculté d’interjeter appel”. Or, “ces principes et droits ne sont pas garantis par les lois qui régissent la CRIET”, constate le rapport.
Mieux, poursuit le rapport dans ses conclusions, bon nombre de décisions rendues par la CRIET et les procédures suivies devant elle, violent ces droits et principes essentiels.

Créée en août 2018, ma CRIET ne cesse d’être décriée par plusieurs acteurs aussi bien politiques, judiciaires que de la société civile.

Lors de leur récente assemblée générale extraordinaire, les magistrats avaient exprimés des inquiétudes par rapport à cette juridiction d’exception.

Josiane KOI

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles populaires