Salamin Magazine

Bénin : Le ministre Barnabé Dassigli et le préfet Modeste Toboula limogés

L’affaire domaniale qui fait l’actualité depuis jeudi dernier vient d’emporter le ministre Barnabé Dassigli et le préfet Modeste Toboula. On savait que le second était privé de liberté depuis hier mardi 19 février 2019. Il est aux mains des éléments de la Brigade économique et financière qui, après deux jours d’audition, ont décidé de le garder. 
Quant au ministre, on informe qu’il aurait donné des instructions au préfet pour la cession du domaine public de l’État situé dans la zone de l’aéroport. 
Si Modeste Toboula peut être présenté au procureur et jugé par un tribunal ordinaire ou la CRIET, ce ne sera pas le cas pour le ministre de la décentralisation limogé. Barnabé Dassigli ne pourra être jugé que par la Haute cour de justice. Il n’est pas exclu que son dossier soit l’un des derniers que devra étudier la 7eme législature dont le mandat est presque à terme. Autrement, le dossier sera étudié par la 8eme Législature.

Le Préfet du département du Littoral n’a pas dormi chez lui hier mardi 19 février 2019. Il est aux mains des éléments de l’ex Brigade économique et financière. Il lui est reproché un bradage de domaine public dans la zone de l’aéroport. Le géomètre concerné par la même affaire est également mis aux arrêts. Des sources informent qu’ils seront présentés au procureur le vendredi prochain.

Au terme de plus de six heures d’audition à l’ex Brigade économique et financière le lundi 18 février 2019, le Préfet Modeste Toboula est retourné dans ses bureaux.

Le Préfet du Littoral était allé s’expliquer devant les éléments de l’ex BEF, actuellement dénommée sous-direction des affaires économiques et financières de la police républicaine. Modeste Toboula devait donner sa part de vérité sur une affaire domaniale dans la zone de l’aéroport. L’audition qui a commencé vers 16 h, heures de Cotonou a certainement permis de situer les responsabilités.

Selon les informations, plusieurs personnalités ont déjà été écoutées par ce service de la police républicaine. Le jeudi, le président de l’ordre des géomètres aurait été écouté et gardé.

A en croire des proches du préfet, l’autorité n’a commis aucun impair dans la prise des actes. Il aurait juste joué sa partition selon les textes en vigueur. Il saura certainement fournir les preuves devant les officiers de police judiciaire.

Le préfet du département du Littoral au Bénin est écouté par l’ex Brigade économique et financière ce lundi 18 février 2019 depuis 16h. Selon des sources proches de la préfecture, l’autorité serait impliquée dans une affaire domaniale. Mais à la préfecture, on joue la sérénité.

“Le préfet ira juste pour s’expliquer sur des actes pris par lui dans le dossier. Rien de grave”, rassurait-on dans la matinée. 
Mais d’autres sources semblent moins rassurantes. Il n’est pas exclu que Modeste Toboula soit gardé à vue, le temps des clarifications sur le dossier, et si nécessaire que la procédure adaptée à ses fonctions soit engagée. 
Au Bénin, il est le préfet du Littoral dont la seule commune est Cotonou. Il s’est rendu célèbre lors de l’opération de libération des espaces publics.

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles populaires