Salamin Magazine
IMG-20181102-WA0001

Bénin : Les efforts dans le secteur du numérique reconnus à l’international

A l’image de la révolution industrielle qui a profondément modifié la société du XIXème siècle, la transformation digitale bouleverse notre société actuelle. Amenée à se développer et à s’intensifier dans les prochaines années, elle fait désormais partie intégrante de notre quotidien. Conscient de cela, le Président de la République Patrice Talon a fait du numérique, un axe prioritaire dans le Programme d’Actions du Gouvernement (PAG). Pour atteindre cet objectif, il fallait faire recours à des professionnels d’où la nomination de la plus jeune ministre du gouvernement Aurelie Adam Soulé ZOUMAROU en octobre 2017.

A la tête du Ministère de l’Économie Numérique et de la Communication, Aurelie Adam Soulé ZOUMAROU a entrepris des actions portées sur les six (6) projets phares du PAG dans son secteur à savoir: déploiement de l’Internet Haut et très Haut Débit sur l’ensemble du territoire national, migration de la diffusion analogique vers la TNT (Télévision Numérique Terrestre), généralisation de l’usage du numérique par l’éducation et la formation, généralisation de l’E-commerce, promotion et développement de contenus numériques et enfin, la mise en œuvre de l’administration intelligente.

Le suivi rigoureux de la mise en œuvre de tous ces projets fait qu’aujourd’hui le Bénin est cité parmi les pays Africains où la révolution numérique est en marche. À titre illustratif, au forum AITEX qui a eu lieu du 04 au 06 octobre à Rabat au Maroc avec la participation du Bénin aux panels sur la réforme de l’éducation par les TICs, le genre et l’entreprenariat numérique, l’expérience du E-Conseil du Bénin a été admirée et le Maroc a souhaité en savoir plus pour s’en inspirer. Parvenue à ce résultat élogieux en peu de temps, la ministre s’investit davantage pour révéler les actions du Bénin sur le plan régional et international dans le monde du numérique. Ce qui fait que le Bénin est de plus en plus représenté dans les foras et conférences. Ceci suscite l’intérêt des potentiels investisseurs qui connaissent désormais mieux le Bénin d’autant plus que les actions phares entreprises pour son éclosion numérique s’avèrent concluantes. C’est également le lieu de rappeler que Aurélie Adam Soulé Zoumarou a signé le 8 octobre 2018 à Tallinn un accord de coopération mutuelle entre le Bénin et l’Estonie. Cet accord permettra au Bénin de bénéficier de l’expertise avérée de ce pays partenaire en matière de développement numérique. La mise en place de la plateforme d’interopérabilité nationale X Road, du portail National des e-Services et le Smart Gouv sont les retombées attendues de cette coopération naissante.

La grande prousse diplomatique réalisée le mercredi 10 octobre 2018 en Arménie dans le cadre du 17ème sommet de la Francophonie où la ministre Aurelie Adam Soulé ZOUMAROU fut portée à la tête du Réseau des Ministres en Charge de l’Économie Numérique participe de la place de choix que veut occuper le Bénin dans le domaine stratégique du numérique sur la scène internationale. Ce réseau porté sur les fonds baptismaux par les pays membres de l’organisation avec une implication particulière du Bénin servira de plateforme d’échange d’expériences et de connaissances pour le développement numérique. A bon droit, le Bénin abritera le secrétariat permanent.

Source : Point focal MENC

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles populaires