Salamin Magazine

Bénin / Procès sur l’extradition de Komi KOUTCHE : Le verdict dans moins de 10 jours maximum

Dans moins de dix jours, l’ancien ministre d’Etat Komi KOUTCHE sera fixé sur son sort en Espagne où sa demande d’extradition formulée par le gouvernement béninois est en examen. Au terme du procès qui s’est déroulé ce jeudi 11 avril 2019 à l’audience nationale de Madrid, le juge a mis le dossier en délibéré. Une étape qui ne devrait durer qu’au maximum une dizaine de jours.

Mais avant la mise en délibéré, Komi KOUTCHE, son témoin le professeur Gbago de l’Université d’Abomey-Calavi, les avocats de la Défense et ceux de l’Etat béninois ainsi que le procureur de la République ont eu, tour à tour, leur temps de parole. L’ancien ministre d’Etat soupçonne un procès aux contours politiques. Le procureur de la République s’indigne contre la CRIET et la procédure qu’il trouve “bancale”. Toutes choses qui rassurent l’accusé.

L’ancien ministre d’Etat Komi KOUTCHE est poursuivi dans une affaire de gouvernance du Fonds national de la microfinance. Cette poursuite de fonde sur un audit incriminé. Malgré cette situation, il n’a pas hésité à se présenter au juge béninois le 6 avril 2018 après avoir été informé du mandat d’arrêt international qui aurait été décerné contre sa personne. En son temps, le juge avait décidé de le poursuivre désormais sans mandat. On en était là quand la CRIET a été installée et a lancé une autre procédure qui a conduit à l’interpellation de l’ancien directeur général du FNM en décembre puis sa mise en liberté conditionnelle depuis le mois de janvier dernier.

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles populaires