Salamin Magazine

Burkina Faso : A chacun son FESPACO !

Le Festival panafricain du  cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) n’est pas qu’un rendez-vous de films. Il a aussi des à côté. Ces indispensables épices sans lesquelles, la fête du film à Ouaga ne saurait être belle. 

Par Elie HOUNKPATIN

Plein comme un œuf. En cette matinée du lundi 25 février, le QG du Fespaco est entre mille occupations. Les premiers à se faire remarquer, ce sont les agents de la police. Les hommes en arme hyper concentrés surveillent les moindres mouvements. Quand ils doivent se livrer à la foule des festivaliers et visiteurs, c’est encore avec entrain. La surveillance est minutieuse et sans complaisance aucune. Et quand on parvient à se tirer des mailles de la police, on a le choix entre les mille attractions de la foire à gauche ou alors on se laisse attirer par les effluves qui abondent à droite. 

D’un côté comme de l’autre, le visiteur en tire une belle jouissance. Soit il pénètre dans les souvenirs de la 26 édition du Fespaco avec les milliers d’articles proposés par les artisans burkinabè et de la sous-région. Soit il se laisse entrainer par les mille saveurs du terroir. En pôle position, les grillades. Il y en a pour tous les goûts, pour tous les prix…  

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles populaires