Salamin Magazine

Burkina-Faso /Gouvernance :Un projet de loi sur la décentralisation présenté à l’assemblée Nationale

Aboutir à une démocratie plus directe, c’est l’objectif du ministère en charge de la décentralisation du Burkina-Faso. C’est dans ce cadre que Siméon Sawadogo,  Ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale, a présenté ce lundi 06 mai à l’Assemblée Nationale, le projet de décentralisation en vue de permettre une décentralisation plus participative.  Au cours de cette plénière présidée par le vice président de l’assemblée nationale,  Bénéwendé Stanislas Sankara, le ministre a mis l’accent sur le manque d’intérêt des burkinabé à la gestion locale.  « 70% des Burkinabè ignorent la décentralisation. Ainsi, il faut faire preuve de pédagogie pour que la population à la base comprenne et s’implique dans le développement local » dira t’il.

La Politique nationale de décentralisation (PND) est donc le document d’orientation de la décentralisation au Burkina Faso. Elle est destinée à opérationnaliser cette vision. Cette orientation permettra la consolidation de l’autonomisation des collectivités territoriales, l’approfondissement et le renforcement du processus démocratique dans lequel le pays s’est engagé, la consolidation de l’unité nationale ainsi que des équilibres inter-régionaux et l’ouverture sous-régionale, l’amélioration et l’accessibilité des services publics locaux apprend t’on du Gouvernement Burkinabé cité par le site lefaso.net.

Le ministre de la décentralisation a aussi profité de cette séance de présentation dudit document pour plaider à l’élection des maires au suffrages directs afin de mettre fin aux crises post-electorales dans les communes.  Un projet de loi qui sera un grand pas pour l’enracinement de la décentralisation au Burkina Faso.  

Par Perpétue Houéfa A. A.

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles populaires