Salamin Magazine
Image par defaut 1

Dettes extérieures : Le Bénin s’est endetté de 468,8 milliards Fcfa en 2017 à travers 17 accords de prêt

La République du Bénin, au titre de l’année budgétaire 2017 a signé dix sept (17) accords de prêt avec ses créanciers extérieurs pour le financement de divers secteurs dont l’assainissement et les infrastructures.

« (…) Au 31 décembre 2017, dix-sept (17) accords de prêt extérieurs ont été signés par l’Etat pour un montant total estimé à 468,8 milliards de FCFA soit 8,7% du PIB », apprend de sources officielles. L’Etat béninois a ainsi eu recours à ses créanciers traditionnels pour des prêts en vue de financer divers secteurs dont l’eau et l’assainissement.
Ce montant représente 51,5% du montant des prêts extérieurs prévus dans le budget gestion 2017, établi à 910 milliards de francs CFA.
Ces prêts ont été consentis auprès aussi bien des créanciers multilatéraux que sont « l’Association Internationale de Développement (AID) et la Banque Africaine de Développement (BAD/FAD) et d’autres qui sont plutôt bilatéraux et que sont : RABO Bank, le Brésil, l’EXIM BANK de Chine et l’Agence Française de Développement (AFD) », indique un rapport de juin 2018 consacré à la gestion de la dette publique au titre de l’année 2017.
Ces emprunts dont le premier a été signé le 17 janvier 2017 et le dernier, le 12 décembre 2017 et la durée va d’un (01) an à quarante (40 ) ans sont destinés au financement des secteurs liés à l’éducation, aux infrastructures routières, à l’énergie, au tourisme, à la microfinance, à l’agriculture et au secteur « Eau et Assainissement ».
Maintenant, chaque béninois peut se demander et à juste titre, quand les premiers effets de ces financements pourront se manifester dans chacun des domaines pour lesquels ils ont été mobilisés.

Malick O’rou Gabé

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles populaires