Salamin Magazine
Image par defaut 1

Du RAVEC au PEDEC : Des actes de naissance bientôt délivrés à 2,5 millions de Béninois

Le 10 octobre 2006, l’ancien Président de la République Boni Yayi, élu alors fraîchement Président de la République, lançait le Recensement administratif à vocation état civil. Cette initiative était due au fait qu’environ trois millions de Béninois étaient sans acte de naissance. Coordonné par Cyrille Gougbédji, actuellement secrétaire général adjoint du gouvernement, cette opération a permis de livrer le précieux acte à bien nombre de Béninois à travers des audiences foraines tenues par les magistrats.

Mais visiblement, le chemin qui reste est encore long. La mise en œuvre du Recensement administratif à vocation d’identification de la population l’a bien démontré. Environs 2,5 millions de Béninois « se sont fait recenser sur la base du témoignage ». Et le régime actuel veut le parcourir et l’achever au besoin. ECe 10 octobre 2018, le gouvernement du Président Talon a adopté en conseil des ministres le décret définissant les modalités et le fonctionnement du cadre administratif de réalisation du Projet d’enregistrement dérogatoire à l’état civil (PEDEC). Ceci fait suite au vote de la loi n°2018-26 du 03 août 2018 portant autorisation d’inscription à titre dérogatoire à l’état civil.

Grâce à cette loi et cette adoption du décret par le gouvernement, les citoyens ne disposant pas d’acte de naissance pourront se le faire délivrer sans « supporter des coûts onéreux comme par le passé ».

Josiane KOI

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles populaires