Salamin Magazine
IMG-20180203-WA0004

Ecole d’initiation théologique et pastorale : « (…) Porter la lumière dans les pénombres de notre société »

Très attendue selon le témoignage de son premier directeur, le Père Rodrigue GBEDJINOU à partir des entretiens particuliers qu’il a eus avec chacun des plus de deux cent (200) apprenants déjà inscrits sur une prévision initiale de cent (100), l’Ecole d’initiation théologique et pastorale de l’archidiocèse de Cotonou a ouvert ses portes ce vendredi, solennité de la présentation du Seigneur au temple.

IMG-20180203-WA0005

Présidée par Monseigneur Roger HOUNGBEDJI, Archevêque de Cotonou et concélébrée par deux autres évêques, leurs excellences Antoine GANYE et Barthélémy ADOUKONOU et plusieurs prêtres, la messe de lancement de l’Ecole d’initiation théologique et pastorale a eu pour cadre l’une des chapelles de l’église Saint Michel de Cotonou qui abrite le site provisoire de l’école.

IMG-20180203-WA0003

«L’approfondissement de la foi est urgent », a déclaré Monseigneur Roger HOUNGBEDJI dans son homélie pour justifier la décision de son archidiocèse de mettre à la disposition des fidèles laïcs et tous les citoyens sans discrimination ni d’origine, ni de foi et de niveau académique afin qu’ils « comprennent mieux la foi pour croire ».

IMG-20180203-WA0008
Avec sa devise « Et lux tenebris lucet : Africae munus » qui se traduit « La lumière luit sur les ténèbres, le défi : l’engagement pour l’Afrique », l’Ecole d’initiation théologique et pastorale vient pour porter la lumière parce que, « nous avons besoin dans notre pays de porter un peu de lumière dans les ombres et dans les pénombres de nos cœurs, de nos cultures et de notre société ; et même porter la lumière dans le monde politique et social», a annoncé le père Rodrigue GBEDJINOU, premier directeur de ladite école. Il assure par ailleurs que la méthodologie des cours qui démarrent dès le lundi 05 février 2018 sera interactive et visent à terme d’aider les apprenants à témoigner et vivre leur foi dans leur milieu afin de contribuer à opérer des changements qualitatifs « au sein de nos Etats, de nos institutions, de la société tout simplement » a espéré Monseigneur Roger HOUNGBEDJI dans son exhortation au cours de la messe de lancement.
Ludovic D. GUEDENON

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles populaires