Salamin Magazine

Elections législatives 2019 : Oswald Homéky, le principal interlocuteur des jeunes de la mouvance

Il n’est plus le ministre le plus jeune du gouvernement depuis la nomination d’Aurelie Soulé Adam le 27 octobre 2017. Mais Oswald Homéky reste le plus jeune membre du gouvernement ayant la confiance du Président de la République notamment en ce qui concerne les questions de stratégies politiques. Dans le cadre de la campagne pour les élections législatives du 28 avril 2019, c’est lui qui va coordonner toutes les actions des mouvements et associations de jeunes acquis à la cause du régime de la Rupture. C’est ce qu’informe l’hebdomadaire panafricain Jeune Afrique dans son numéro spécial Bénin de ce lundi 21 janvier 2019.

Celui qui dirige d’abord le fauteuil du ministre des sports depuis la formation du 1er gouvernement de Patrice Talon le 6 avril 2016, puis celui des sports, de la culture et du tourisme au remaniement 12 mois plus tard, n’est pas un novice en politique même s’il n’a pas de grands faits d’armes. Il s’est révélé à l’opinion publique en tant que responsable des jeunes de l’Alliance pour un Bénin triomphant. Mais il a pris ses distances avec ce parti dès son rapprochement avec Patrice Talon, alors en exil. Puis les choses sont allées très vite. Il forme le Front pour l’alternance en 2016 avec une présence plus marquée dans le Couffo, son département natal, et devient le plus jeune du cercle restreint du nouveau Président de la République.

Au gouvernement, Oswald Homéky est l’un des ministres les plus en vue. Un ministre d’initiatives. Surtout qu’il gère trois axes principaux du Programme d’actions du gouvernement. Mais Jeune Afrique, dans sa publique, informe que ses résultats sont peu glorieux, du moins pour le moment.

Elie HOUNKPATIN

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles populaires