Salamin Magazine

Forum économique Togo – UE : La conseillère spéciale Reckya Madougou présente les innovations dans le secteur agricoles

Au premier forum Togo – Union européenne qui se tient depuis ce jeudi 13 juin 2019 à Lomé, Reckya Madougou, conseillère spéciale du Président de la République, a introduit puis co-animé le panel “Agriculture et agrobusiness : des opportunités d’investissement”. Un panel qui a réunit des sommités du monde agricoles, de la finance agricole et des opérateurs économiques agrégateurs ou transformateurs.

Dans sa présentation, Reckya Madougou, ayant participé à la conception du PND et membre du Conseil d’administration du Mécanisme incitatif de financement agricole fondé sur le partage de risques, a présenté d’abord le PND dans son ensemble avant de développer les innovations majeures dans le secteur agricole qui se retrouve au niveau de son axe 2.

Nouveaux paradigmes…

Selon Reckya Madougou, le Togo a changé de paradigme dans le financement de son agriculture. Car ce secteur pourtant potentiellement créateurs d’emplois mobilise très peu d’investissement du secteur privé. En 2017 par exemple, seulement 0,3% des financements bancaires ont été orientés vers le secteur agricole. Ce qui a conduit aux innovations telles que les agropoles, les parcs industriels et le Mécanisme incitatif de financement agricole fondé sur le partage de risques.

La construction des agropoles et de cinq parcs industriels constitue une importante ambition du Plan national de développement 2018 – 2022. Pour y parvenir, l’intervention du secteur privé est incontournable. Et cela a commencé avec la phase expérimentale au niveau de l’agropole de Kara.


Résultats de la phase pilote du MIFA

La ministre conseillère a également expliqué que le MIFA S.A, société anonyme avec le secteur privé au Conseil d’administration permet de mieux investir dans le secteur agricole. Il permet surtout de réduire de manière considérable les risques d’investissement dans l’agriculture togolaise. Les résultats de la phase pilote sont là preuve palpable de la pertinence de l’initiative.


Au cours de cette phase pilote, 1,1 milliard FCFA de financement a été accordé aux acteurs des chaînes de valeur agricole. Au total, près de 12.000 acteurs des chaînes de valeurs ont été impactés. Le taux d’emprunt est passé également de 15% à une moyenne de 8,75%. Dans le même temps, 15.055 emplois directs et indirects ont été créés ou consolidés, 4978 producteurs ont bénéficié d’une assurance santé et indicielle sécheresse et 5062 producteurs ont pu obtenir un compte bancaire.

Quatre avantages…

Au long de son développement, Reckya Madougou a insisté sur les quatre facteurs favorables au Togo pour être la porte d’entrée dans la sous-région ouest-africaine. Il s’agit du leadership fécond qui sous-tend la volonté politique, de la stabilité et de la paix puis du nouveau code des investissements. Un code très favorable aux investisseurs tant il regorge d’importants avantages pour le développement de leurs affaires. A tout cela, il faut ajouter que choisir le Togo pour investir, ce n’est pas seulement pour la population de ce pays mais pour les 350 millions d’habitants de la sous-région.

E. Johnson

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles populaires