Salamin Magazine
Maquette-du-projet-dasphaltage-de-Cotonou

Grands projets : Cotonou se prépare à l’asphaltage

L’asphaltage, selon le ministère en charge du cadre de vie, prendra corps dans les prochaines semaines. Et ce sont les populations qui s’y préparent le mieux. « Ils sont venus nous informer que les travaux d’asphaltage vont bientôt démarrer très prochainement. Le sable cèdera la place à l’asphalte et certainement que ces travaux vont améliorer notre ville », informe Ruth, tenancière d’une boutique de divers produits à Fifadji dans le 9ème arrondissement de Cotonou. Mais la conséquence de ces travaux, poursuit sa voisine Léa Gnimavo, « c’est que nous devons faire reculer nos étalages ». Pour certains responsables de boutiques des rues de Cotonou, c’est presque un nouveau déguerpissement. Ils ne pourront plus occuper le moindre mètre hors de leurs locaux. Et les réactions sont presque identiques.

« Si c’est pour que la ville soit plus belle et développée, nous ne pouvons qu’encourager le gouvernement. C’est déjà bien qu’on ait été prévenu plus tôt. Cela nous permet de prendre nos dispositions. En plus, ces travaux vont densifier la circulation sur cette voie et par conséquent permettre l’amélioration de nos chiffres d’affaires », se résigne Léa. Réaction un peu mitigée de Ruth : « nous n’avons pas le choix. Mais nous allons beaucoup souffrir de ne plus pouvoir exposer nos marchandises. Le plus important, c’est que les travaux, s’ils commencent, soient vite exécutés pour que nous ne souffrions pas davantage ».

Selon le Ministère en charge du cadre de vie, 660 rues sont concernées par ces travaux qui seront exécutés à Abomey, Abomey-Calavi, Bohicon, Cotonou, Lokossa, Porto-Novo, Natitingou, Sèmè-Kpodji et Parakou. Ils permettront « l’amélioration des conditions de circulation et d’accès aux équipements sociocommunautaires, la rénovation des principales zones d’habitation et d’activités et la réduction de la pollution de l’air ». les travaux qui seront lancés au troisième trimestre de cette année 2018 devront durer 24 mois, informe le ministère.

L’asphaltage était annoncé comme une action forte du gouvernement béninois. Lors du lancement du PAG le 16 décembre 2016 au palais de la Marina, le président de la République avait indiqué que sa satisfaction serait grande s’il parvenait à réussir ce pan de ses ambitions.

Josiane KOI

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles populaires