Salamin Magazine
IMG-20171215-WA0003

La réplique d’Akpakpa Dodomè

Éditorial
La réplique d’Akpakpa Dodomè

C’est désormais par bains de foule interposé que les amis Boni YAYI et Patrice TALON communiquent.

A l’occasion de sa première sortie officielle depuis bientôt deux (02) ans qu’il a passé la main à celui qu’il continue de prendre le cynique plaisir d’appeler « mon ami Patrice TALON », Boni YAY s’est offert un tel bain de foule sur la place Bio GUERRA de Parakou que tous les commentaires traitent d’inédit et d’extraordinairement émouvant.

Il était naturellement attendu du camp des nouvelles autorités du pays qui, saluons le, ont dû autoriser la tenue du deuxième congrès des Forces Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE), une réplique de taille ou du moins une mobilisation défiante telle que annoncée d’ailleurs par l’un des soutiens de Patrice TALON, le député transfuge des FCBE, Rachidi GBADAMASSI.

Mais non. L’homme dont les défis et les challenges font la vie, Patrice TALON, « l’ami » de Boni YAYI a créé plutôt la surprise. Improvisée ou planifiée de longue date, nous ne saurions l’affirmer. Mais le Président de la République, contre toute attente et en contradiction avec les habitudes qu’il révèle depuis deux ans, a effectué jeudi après-midi, une visite de terrain à Akpakpa-Dodomè sur le site de construction des épis à l’est devSiafato visant le freinage de l’avancée de la mer.

Mais en réalité, l’objectif n’était guère un suivi de l’évolution des travaux, du moins à l’analyse des angles éditoriaux sous lesquels cette première véritable visite de terrain du Chef de l’Etat en deux ans de gouvernance, a été relayée dans la presse par ses services.

En effet, nul ne peut aisément, à partir ni des publications faites sur les médias sociaux en instantanée au cours de de la visite, ni à travers les titres et contenus des journaux que l’Observatoire de Déontologie et d’Ethique dans les Médias (ODEM) reconnaît lui même « siamois », établir la moindre statistique sur l’évolution. Mais on retient facilement à travers des séquences vidéos diffusées, des photos et titres de journaux : « Descente du Chef de l’Etat à Akpakpa : Immense bain de foule qui confirme la popularité de Talon » établissant « la preuve que l’homme est toujours dans les cœurs ».

A chacun des amis donc, son bain de foule en attendant de futurs développements de leurs intrigues sans fin depuis 2012 dont le peuple souffre et risque de souffrir encore longtemps.

Hélas.

Ludovic D. GUEDENON

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles populaires