Salamin Magazine
Image par defaut 1

Le diktat de la réalité économique !

Resté longuement sourd aux appels et observations de plusieurs institutions et personnes avisées des questions budgétaires, le Gouvernement du Président Patrice Talonemble réaliser l’évidence. L’annonce plus ou moins officielle du ministère de l’Économie et des Finances de la réduction du montant initial du budget de l’Etat, exercice 2017 l’établit bien. Au lieu des 2.010 milliards 586 millions de francs CFA votés par l’unanimité des membres de l’Assemblée nationale présents et représentés le jeudi 15 décembre 2016, le budget 2017 de la République du Bénin sera bientôt de 1.500 milliards de francs CFA.

Un retour à la raison qu’apprécieront sûrement les nombreuses voix qui s’étaient élevées il ya quelques mois quand, dans une euphorie naïve, le Président Patrice Talon et ses partisans célébrent l’exclusivité d’un budget «ambitieux» pour un «Bénin Révélé ». Aucun mal en soit un dirigeant porte pour son argent une telle ambition qu’il veuille percer tout de suite tous les plafonds d’une planification budgétaire. Plus la soutenabilité de cette ambition par la structure économique du Bénin.

Et ce n’est pas une mission du Fonds Monétaire International (FMI) qui a séjourné au Bénin courant février 2017a convaincu entre autres les Autorités béninoises. En effet, les recommandations de la mission du FMI entre autres sur les mesures préalables à l’accord d’un programme économique demandé par le Gouvernement.Parmi lesdites recommandations, il y a besoin de pourvoir sur l’effort de réduction des dépenses en Capital initial prévu par le budget de 2,010 milliards de francs CFA. Le gouvernement s’était d’ailleurs engagé à cet effet comme le montre cet extrait de la partie «C- Cadrage macro-budgétaire pour 2017» du mémorandum de la mission «Pour assurer la viabilité de la dette publique, nous nous engageons à propos de ‘Exécuter que 68% du montant budgétaire et allons présenter au Parlement au cours de l’année 2017,

Le montant de 1.500 milliards de francs CFA annoncé par le Ministre de l’Économie et des Finances il ya quelques jours comme le montant du projet de budget remanié bon marché des recommandations du FMI mais aussi des capacités réelles de mobilisation de ressources du Bénin sur Les dernières années.

Le plus important, c’est que les projets essentiels contenus dans le Programme d’actions du gouvernement en cours d’exécution.

Alors, bienvenus aux ambitieux sur la planète terre de la réalité.

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles populaires