Salamin Magazine
Denise-Atioukpe

Microfinance : Le nouveau programme du FNM titube, 50.000F payés par les jeunes pour etre recrutés

Annoncé depuis deux mois déjà, le lancement d’un nouveau programme du Fonds National de la Microfinance dénommé Microcredits Mobiles (MCM) n’est toujours pas encore effectif. La date de son lancement a déjà été déjà reportée, selon nos sources, plusieurs fois par la directrice générale, Mme Denise Atioukpè Dassoundo face à certaines contingences.

L’une des contingences à un moment donné serait liée au fait que la majorité des responsables exécutifs des systèmes financiers décentralisés (SFD) partenaires du FNM étaient placés en détention par le juge en charge du dossier relatif à la gestion de l’institution sur la période 2013-2016. Mais les sept (07) responsables concernés ont recouvré depuis la nuit vendredi 16 mars 2018 leur liberté dans des conditions que certains observateurs ont encore du mal à situer par rapport au respect du code de procédure pénale en République du Bénin.

Le nouveau programme MCM conçu pour révolutionner le secteur de la microfinance au Bénin vise en plus des bénéficiaires à impacter, l’introduction du digital aux opérations de placement et de recouvrement des crédits, a expliqué récemment le ministre en charge des affaires sociales lors d’une émission télévisée.

Des milliers de 50.000FCFA collectés auprès de jeunes chômeurs

La direction générale du FNM a, dans le cadre de la préparation du lancement dudit programme, lancé une inscription aux formations des futurs « agents mobiles » qui seront chargés plus tard de placer et de recouvrer les Microcredits mobiles. Ces inscriptions se font contre payement de cinquante (50.000) francs CFA. En quête d’emploi, des milliers de jeunes, selon des sources introduites au milieu de la microfinance, se sont inscrits et continuent d’espérer d’être appelés un jour. Les mêmes sources estiment à près de dix mille (10.000), le nombre de personnes déjà inscrites.

Emmanuel HOUNKPATIN

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles populaires