Salamin Magazine
20170609_162930

Production de coton 2017-2018: L’AIC vise plus de 500.000 tonnes

Les responsables de l’Association interprofessionnelle du coton donne actuellement une conférence de presse à l’hôtel Azalai pour présenter les performances réalisées lors de la campagne cotonnière écoulée. « Nous venons de très loin. Pendant quatre ans, la gestion de la filière par l’État a et catastrophique « , a introduit Mathieu Adjovi, président de l’AIC. Il a peint un tableau sombre qui justifie bien son introduction.
Diagnostic des problèmes et mise en œuvre de mesures hardies ont été les principales actions pour ramener la confiance au sein des différents acteurs de la filière. Ce qui a permis d’atteindre, sans subventions de l’État, 451.000 tonnes, un chiffre record.
Mais cette situation n’est pas de nature à faire plonger l’l’AIC dans l’autosatisfaction. « Quad on est premier, il faut rester premier », martèle le président de l’ AIC.
La dynamisation du partenariat entre le secteur privé et le secteur public, la formation de deux familles au sein de l’AIC (celles des egreneurs et celle des producteurs), assurer une gestion rigoureuse des facteurs de production, fixer à un prix incitatif l’achat du coton, telles sont entre les mesures qui font espérer une récolte de 500.000 tonnes.

Il faut noter à cette conférence de presse,  la présence de quatre ministres du gouvernement de la Rupture.

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles populaires