Salamin Magazine
Romuald-Wadagni-Ministre-de-lEconomie-et-des-Finances

Bons de trésor du 18 janvier 2017 : Le Bénin mobilise 37,398 milliards contre 27 recherchés

 

Le trésor béninois a mobilisé ce mercredi sur le marché financier et par le mécanisme de bons de trésor la somme de 37,398 milliards et dont il a finalement retenu 29,7 contre 27 milliards recherchés.

 

 

Seize (16) investisseurs ont présenté trente quatre (34) soumissions à l’appel d’offres du trésor béninois pour émission de bons de trésor du 18 janvier 2017. Selon un communiqué de presse de l’agence UMOA-Titres, les trente quatre (34) soumissions portant respectivement sur divers montants et émis à partir de différents pays membres de l’espace UEMOA ont permis de mobiliser 37,398 milliards de francs CFA desquels seulement 29,7 ont été retenus par le trésor du Bénin.  Le même communiqué indique que ce montant est mobilisé à « un taux marginal de 6,4975% et un taux moyen pondéré de 6,1097% » pour une durée de « 364 jours ». http://www.umoatitres.org/sites/default/files/documents/appels-d-offres/763/communique_de_presse_bn_18-01-2017.pdf

 

 

 

Menace sur le respect des échéances des remboursements des prêts à long terme

« (…) A force de multiplier les mobilisations de ressources par bons de trésor donc à court terme, le Bénin s’expose à un risque de tension sur le remboursement des prêts à long terme ». Ainsi prévient un consultant indépendant, spécialiste en mobilisation de ressources au profit des Etats.

 

 

Zéro soumissions en provenance de Côte d’Ivoire

Le résultat global de l’opération de bons de trésor du 18 janvier au profit du trésor béninois présente le tableau des montants et pays des soumissions. http://www.umoatitres.org/sites/default/files/documents/appels-d-offres/763/compte_rendu_du_bj_du_18.01.17.pdf

A la lecture, ce tableau dégage un constat étrange. Aucune soumission n’a été faite à partir de la Côte d’Ivoire, pays pourtant dirigé par un très grand ami du Président Patrice Talon du Bénin et pays dans lequel bien d’activités économiques attribués à l’ex homme d’affaires béninois se mènent.

Depuis son accession au pouvoir, le Président Patrice Talon a effectué déjà plusieurs visites officielles et privées en Côte d’Ivoire et son introduction dans le milieu des affaires sur la place d’Abidjan relève d’un secret de polichinelle. Il y a seulement quelques jours encore, il y était dans le cadre entre autres du 20ième anniversaire de la Bourse Régionale des Valeurs mobilières (BRVM) qui l’a d’ailleurs élevé au rang d’ « ambassadeur de la BRVM » le 11 janvier dernier.

Un tel désintérêt des milieux financiers ivoiriens à une opération de mobilisation de ressources au profit donc du Bénin de Patrice Talon soulève bien d’interrogations que notre rédaction soumettra à des spécialistes pour des commentaires avisés.

 

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles populaires