Salamin Magazine
trône

Restitution de patrimoine: Le « NON » de la France au Bénin (Le gouvernement veut insister)

 

 Signifié aux autorités béninoises dans un courrier en date du 12 décembre 2016, le « NON » de la France à la requête de la République du Bénin relative à la restitution de son patrimoine est caché aux Béninois. Mais le gouvernement ne semble pas accepter ce refus. Une délégation sera en mission à Paris pour « supplier » les Français pour qu’ils revoient leur position.

 

 

La France ne retournera pas à l’Etat béninois qui l’a demandé, « les trésors royaux d’Abomey emportés lors des conquêtes de novembre 1892 ». Telle est la quintessence d’un courrier du Ministre français des Affaires Etrangères en réponse à celui de son homologue béninois par lequel le Gouvernement béninois a exprimé sa requête en juillet 2016.

Le courrier du Ministre français Jean Marc Ayrault qui date du 12 décembre 2016 est révélé ce mardi 07 mars 2017, soit près de trois après, par la Présidente de la Fondation Zinsou, Marie-Cécile Zinsou dans un tweet rapporté par nos confrères du www.229culture.info qui l’ont également jointe au téléphone et obtenu d’elle quelques précisions sur les raisons par lesquelles la France soutien son refus de rendre au Bénin ses trésors. http://www.229culture.info/restitution-de-patrimoine-la-france-dit-non-au-benin/

Selon donc les explications données à nos confrères par Marie-Cécile Zinsou, la France évoque le fait qu’elle ait ratifié la convention de l’UNESCO de 1970 et son caractère non rétroactif pour justifier son refus, les objets concernés par la demande de restitution ayant déjà fait plus d’un centenaire dans la collection française.

Il apparaît curieux aux yeux de plusieurs acteurs cultuels qui ont réagi au tweet de Marie-Cécile Zinsou, que le Gouvernement béninois ait gardé jusqu’ici secret ce courrier de la République française alors qu’en juillet 2016 quand il engageait la procédure de demande de restitution, « c’était sur fonds d’une campagne de communication bruyante », ont rappelé certains.

 

Quelles autres voies de recours ?

Dans une nouvelle publication toujours ce mardi 07 mars 2017, cette fois ci sur Facebook, la Présidente de la fondation Zinsou rappelle les grands épisodes du feuilleton et ouvre les perspectives d’éventuelles nouvelles voies. Ses pistes de réflexion tournent toutes autour de l’expression de l’engagement citoyen.

Alors elle s’interroge, « devons nous nous lancer dans une grande demande citoyenne de restitution ? Devons nous abandonner cette histoire, notre histoire et passer notre chemin ? Quelles sont les actions possibles concrètement ? Quelle place pour l’engagement citoyen ? » Dans une sorte de coup de cœur qui semble la rapprocher d’une préférence pour une grande campagne citoyenne de restitution des trésors ainsi « spoliés » au royaume de Danxomè. https://www.facebook.com/mariececile.zinsou/posts/10158444618645691

 

Les autorités béninoises ne semblent pas d’accord avec ce refus. Au cours du conseil des ministres de ce mercredi 8 mars 2017, il a décidé de l’envoie d’une mission dans le pays de François Hollande. En réalité, cette mission devrait se tenir il y a quelques jours. Mais pour des raisons inconnues, elle n’a pu avoir lieu.

KPATINVO Géraud

 

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles populaires