Salamin Magazine

Sénégal / Politique : Macky Sall va gracier Karim Wade et libérer Khalifa Sall


T

Les opposants sénégalais Karim Wade et Khalifa Sall pourraient recouvrer toute leur liberté de circulation dans les prochains semaines ou mois. Du mois, si le Président Macky Sall tient à sa promesse faite à Thierno Lô, le leader de la coalition « Adiana ». Une coalition qui a soutenu le candidat élu lors de l’élection présidentielle du 24 février 2019.

Intervenant sur France 24 d’une part et lors d’une Assemblée générale dans son fief à Darou Mousty, le leader de « Adiana » a clamé que le Président de la république l’a rassuré de gracier Karim Wade, le fils de l’ancien Président de la république Abdoulaye Wade. Ce dernier, candidat choisi par son parti, n’a pu y participer. Il n’a même pas pu revenir dans son pays.

Le Président sénégalais aurait également promis à Thierno Lô de faire remettre en liberté l’ancien maire de Dakar, Khalfifa Sall, révoqué et emprisonné depuis mars 2017, soit depuis deux ans. Ce dernier, pour sa part, avait appelé, depuis sa cellule, à voter pour Idrissa Seck lors de la dernière élection présidentielle.

«Il avait dit qu’il allait gracier Karim Wade et sortir Khalifa Sall de prison. Je suis persuadé qu’il tiendra parole. J’ai joué ma partition dans ces deux affaires. J’ai toujours plaidé pour cette cause», affirme Thierno Lô. Mais ces promesses ne sont encore confirmées ni par la Présidence de la République sénégalaise, ni par aucune autre source.

AFRIQUE

En Assemblée générale dans son fief à Darou Mousty, Thierno Lô, leader de la coalition «Adiana», a assuré que le Président Macky Sall va gracier Karim Wade et «sortir Khalifa Sall de prison».

Selon Thierno Lô, Macky Sall a déjà vidé la question sur les cas de Karim Wade et de Khalifa Sall ; et ce, lors d’une interview accordée à France24.

«Il avait dit qu’il allait gracier Karim Wade et sortir Khalifa Sall de prison. Je suis persuadé qu’il tiendra parole. J’ai joué ma partition dans ces deux affaires. J’ai toujours plaidé pour cette cause», affirme Thierno Lô.

Le responsable politique poursuit: «Quand il m’a reçu, en compagnie de partisans de Khalifa Sall qui m’ont rejoint, ces derniers lui ont clairement dit que c’est à cause de Khalifa Sall qu’ils sont venus le soutenir, parce qu’ils veulent qu’il le sorte de prison, après sa réélection. En guise de réponse à leur doléance, le Président Macky Sall leur avait lancé: Khalifa, on s’appelle Domu Baye. Ce qui lui arrive est du fait de la loi. Il sait que lorsque je serais réélu. Je vais le sortir de prison. Je suis sûr qu’il le fera», rapporte Vox Pop.

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles populaires