Salamin Magazine

SPECIAL SENEGAL : Présidentielle 2019 : A 93 ans, Abdoulaye Wade descend au pays pour empêcher la tenue du scrutin

L’ancien Président du Sénégal sera de retour dans son pays le jeudi 7 février 2019. Fortement attendu par les membres du Front national de résistance, Abdoulaye Wade vient renforcer la dynamique visant à empêcher la tenue de l’élection présidentielle le 24 février 2019. Dans cette longue, il est prévu qu’il parcourt plusieurs grandes villes dès son arrivée par l’aéroport International Blaise Diagne inauguré par son successeur le 7 décembre 2017.

Selon les responsables de sa formation politique le Parti démocratique sénégalais (PDS, le “Pape du Sopi” âgé de 93 ans, « passera notamment dans les villes de Rufisque, Pikine, Guédiawaye et s’arrêtera dans plusieurs communes de la ville de Dakar ». Ce sera le début de la mobilisation pour protester contre l’exclusion de Karim Wade le candidat du PDS.

Par la suite, Abdoulaye Wade va coordonner avec les membres du Front national de résistance (Fnr) un programme réparti en trois phases. “Sur la base des principes que voilà, nous sommes en train de travailler sur un programme d’actions qui se déroulera en trois phases : d’ici le 23 février (c’est-à-dire durant la campagne électorale), actions durant la journée du 24 février, actions au-delà du 24 février, c’est-à-dire la proclamation des résultats”, a affirmé Me wade. Selon lui,  ” son objectif est de faire en sorte qu’il n’y ait pas de scrutin fondé sur des principes de violations des règles les plus élémentaires d’une bonne démocratie”.

L’ancien président reste ferme : « Je ne soutiens personne. Le PDS n’a pas de plan B ». Depuis sa résidence de Versailles, il a donné, lundi dernier, des directives à ses militants et sympathisants, relativement à la conduite à tenir par rapport à cette présidentielle. 

De Dakar, Abdoul Niasse

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles populaires