Salamin Magazine
14715693_1239666712758218_298363186388484589_o

Togo : 12, 35 milliards de FCFA pour accompagner la décentralisation

Le Programme de décentralisation et de gouvernance locale (PRODEGOL) est le nouveau programme mis en place par l’Union Européenne et l’Ambassade d’Allemagne près du Togo pour appuyer le processus de décentralisation dans ce pays. La convention qui lance officiellement sa mise en œuvre à été signée ce lundi 24 juillet en présence du ministre de la décentralisation togolaise.

14 millions d’euros de l’Union Européenne et 5 millions d’euros de la Coopération allemande, soit un total d’environ 12,35 milliards de deFcfa. Telle est la somme mise à disposition du Togo par deux deux institutions pour le développement des capacités du Ministère de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités Locales togolaise. Ce programme étalé sur la période 2017-2021, vient après le PRODEC (2012-2016) de la GIZ et d’améliorer la gouvernance locale et l’accès des citoyens aux services municipaux.
Mais aussi, il va au gouvernement togolais de cibler et de couvrir avec plus de précision les besoins financiers des collectivités locales et de l’amélioration du suivi réalisé par les pouvoirs déconcentrés en particulier en ce qui concerne la prestation de services, La transparence et la reddition des comptes. Contrairement à son prédécesseur qui couvrait trois régions, le PRODEGOL prendra en compte 5 chefs lieux de régions.
Dans un communiqué publié le samedi 22 juillet, les deux institutions informatives que «dans la région maritime, la ville de Tsévié est en compte, dans la région des plateaux, Atakpamé, dans la région centrale, Sokodé, dans la région de la Kara , Kara et dans la région des savanes, Dapaong. Outre ces chefs-lieux, 8 villes secondaires seront aussi touchées avec un accent particulier mis sur l’état civil d’accélérer et moderniser la délivrance des actes d’état civil et d’actes administratifs ».
Au cours de la cérémonie de lancement du programme, L’Ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne au Togo, Christoph Sanders, Un encouragé le gouvernement à poursuivre les efforts dans la droite droite de la décentralisation. Pour sa partie, le Chef de la Délégation de l’UE au Togo, Nicolas Berlanga-Martinez, une institut sur l’idée d’un travail collégial entre sa structure et le GIZ dans la ligne droite du programme.
Tout en reconnaissant que le chantier de la décentralisation est lourd, il espère que «le programme sera élargi vers d’autres villes autour des chefs lieux de préfecture qui sont déjà pris en compte». Quant au Ministre de la Décentralisation Payadowa Boukpessi, il s’est dit le programme de satisfaction du précédent. Parlant du processus de décentralisation, il y a non plus «dans les mois à venir, ce processus connaitra plus d’évolution, avec notamment l’organisation des élections locales».
Perpétue Houéfa AHOMANGNON

Journaliste spécialiste en Décentralisation

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles populaires