Salamin Magazine
IMG-20170814-WA0006

Togo/ Œuvres pour les couches vulnérables : Réckya Madougou parraine deux activités caritatives

IMG-20170814-WA0005

Ambiance de fête et de charité au Togo ce week-end sous le parrainage de l’expert international en finance inclusive et projets de développement, Réckya Madougou. Les 18 et 19 Août prochains, la capitale togolaise accueille successivement deux activités caritatives organisées par Afrik’Arch, une organisation non gouvernementale créée en 2011 et qui œuvre pour le mieux-vivre et le développement des communautés vulnérables en Afrique. Déjà le vendredi, plusieurs artistes de renommée internationale seront sur le podium au stade omnisport de Lomé pour un show dont les recettes contribueront à secourir des personnes en souffrance ou en situation pénible. Le lendemain, dans la même ville, mais dans la salle Fazao de l’hôtel Ardisson Blu, ce sera un dîner de cœur. Michel Gohou et Digbeu Cravate de la Côte d’Ivoire, Sessimè, Wizboyy du Nigeria, Jimi Hope et Foly Nedy du Togo et bien d’autres serviront leurs talents aux deux publics. « Notre objectif vise à récolter les fonds nécessaires pour mener à terme les projets de construction. En outre, le diner permettra de mobiliser et de convaincre les mécènes », confient les organisateurs.
Tous les fonds collectés serviront donc à la réalisation du projet “Kpélé Kponvié”, un centre socio-communautaire.
Le centre favorisera davantage la pratique des activités sportives et communautaires, mais aussi l’insertion professionnelle des jeunes par la formation dans les métiers de la terre, artisanaux mais aussi technologiques. Il favorisera également l’information, l’éducation et la communication entre les jeunes. Ce centre qui abritera un cyber espace, une bibliothèque et des aires de jeux, offrira aux jeunes la possibilité de s’informer et de s’épanouir. Le but est de créer les conditions favorables afin de permettre aux jeunes du village de créer, développer, de manière pérenne et ainsi éviter l’exode rural.
Par ailleurs, il a été aussi noté le manque de structures pour des besoins essentiels. Pour cela, les initiateurs du projet ont donc convenu avec les autorités locales la construction de latrines pour les habitants de KPÉLÉ KPONVIÉ.

Article rédigé par Joël TOKPONOU

 

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles populaires