Salamin Magazine

Togo / Politique : Gilchrist Olympio, nouveau Chef de file de l’opposition

Le nouveau Chef de file de l’opposition est connu depuis quelques jours. Son nom : Gilchrist Olympio, le Président de l’Union des forces du changement. Dans le milieu politique togolais, il n’est pas un inconnu. Fils de Sylvanus Olympio, il était l’opposant historique jusqu’aux élections législatives d’octobre 2013. Au terme de ce processus électoral, Jean-Pierre Fabre, qui venait de créer l’Alliance nationale pour le changement après son départ de l’UFC, était devenu le Chef de file de l’opposition. C’est donc à la suite de ce dernier dont le parti a boycotté les élections législatives du 20 décembre 2018 que Gilchrist Olympio est devenu le Chef de file de l’opposition. Son parti, l’UFC, a obtenu 7 députés à l’Assemblée nationale pour la 6ème mandature.

En tant que Chef de file de l’opposition, le Président de l’UFC a des avantages mais aussi des obligations. Conformément aux règles de protocole d’Etat, a un rang de président d’institution et a dès lors droit à des avantages pécuniaires et matériels y afférents. 
S’agissant des obligations, toute personne qui hérite de ce titre de Chef de file de l’opposition se doit de « veiller, entre autres, à préserver l’intérêt supérieur de la nation dans le cadre de ses activités et de celle de l’opposition en général, à se conformer au devoir citoyen et républicain et participer aux manifestations publiques officielles auxquelles il est invité ».

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles populaires