Salamin Magazine

Affaire domaniale : Modeste Toboula et ses présumés “complices” déposés en prison

Le procureur spécial de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme n’a pas tardé à prendre sa décision. Modeste Toboula et huit autres personnes impliquées dans les transactions foncières incriminées sont déposés à la prison civile de Missérété.
L’audience de première comparution aura lieu le 8 avril 2019.

Au désormais ancien préfet du département du Littoral et à ses présumés complices, il est reproché par le gouvernement des transactions foncières « irrégulières » dans le quartier Fiyégnon 1, zone aéroportuaire à Cotonou. Selon le communiqué du conseil des ministres, l’ancien préfet aurait acquis pour lui-même, parmi les parcelles morcelées, et par un proche interposé trois parcelles. Or, ledit domaine est classé d’utilité publique dans le cadre du projet Route des pêches.

Pour ces faits, le préfet Modeste Toboula et Barnabé Dassigli, alors ministre en charge de la décentralisation, ont été déchargés de leurs fonctions.

La Rédaction

Site ouest-africain d'informations, d'investigations et de publicités

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux