Salamin Magazine

Afrique / Décès de Pierre Nkurunziza: Décharges d’internautes sur Patrice Talon après son message de condoléances

Plusieurs chefs d’Etat ont salué avec empressement cet après midi du mardi 09 juin 2020, la mémoire de l’un de leurs pairs, le burundais Pierre Nkurunziza décédé « d’une crise cardiaque » selon un communiqué de la présidence de la République. 

Parmi eux, le béninois Patrice Talon, l’un des tous premiers chefs d’Etat, qui dans un post sur sa page officielle Facebook a « Au nom du Gouvernement du Bénin » et en son nom personnel, présenté ses « condoléances au peuple burundais et à la famille de l’illustre disparu ».  

Il n’aura pas fallu plus pour l’homme qui dirige le Bénin depuis le 06 avril 2016, pour qu’il s’attire la foudre des internautes sans doute ressortissants de son pays, ce pays d’Afrique de l’Ouest naguère berceau de la démocratie en Afrique et continuellement ces dernières années au cœur de dénonciations de violations de la droits de l’homme , de recul de la démocratie et de suppression d’espaces de liberté d’expression. 

Sur le millier de rections d’internautes enregistrées par la publication du président de la République du Bénin en cinq heures de temps, la grande majorité a porté sur le rappel de la vulnérabilité de la vie, du caractère éphémère du pouvoir de répression sur les autres et de son indifférence sur des cas de décès de ses compatriotes tombés sur les champs de manifestations contre son régime et parfois sous les balles d’éléments des forces de sécurité et de défense comme le cas d’un jeune étudiant abattu  à l’université d’Abomey – Calavi par des éléments de la police républicaine.

La Rédaction

Site ouest-africain d'informations, d'investigations et de publicités

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux