Salamin Magazine

Bénin / Commerce : Le Nigeria durcit les mesures contre le trafic d’essence frelatée

Déjà 25 jours que le Nigeria a fermé ses frontières avec le Bénin et le Niger. Selon les premières informations, cette mesure visait à lutter contre le terrorisme et la contrebande. L’opération était donc annoncée pour durer 28 jours.

Mais à trois jours de l’échéance, rien n’annonce la réouverture des frontières. Au contraire ! L’ancien Directeur général de la douane Hamid Ali, lors d’une tournée de supervision a informé que la fermeture restera de mise jusqu’à ce que les pays concernés rentrent dans les rangs et mettent fin aux pratiques incriminées.

Le vendredi 13 septembre 2019, dans un circulaire, les autorités nigérianes ont renforcé particulièrement les mesures concernant de contrebande.

Désormais, tout véhicule à immatriculation étrangère désirant s’approvisionner au niveau des stations services proches des frontières fermées devra se faire enregistrer aux postes de douane.

Le même circulaire proscrit également l’achat des de l’essence au niveau des stations services dans des récipients.

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux