Salamin Magazine

Bénin / Communales 2020 : Voici comment MOELE-Bénin a mouillé le maillot pour l’Union progressiste

Ecarté des élections communales du dimanche 17 mai 2020, le Mouvement des élites engagées pour l’émancipation du Bénin  n’est pourtant pas resté en marge de la campagne électorale. Depuis le 1er mai, Jacques Ayadji et ses camarades n’ont pas eu de répit. Ils ont mouillé le maillot pour que dans les 77 communes, l’Union progressiste rafle le maximum de sièges possibles.

Dans les 546 arrondissements, des comités paritaires ont été constitués avec des militants des deux formations politiques pour la mobilisation des électeurs. Ces comités ont ainsi parcouru les quartiers et hameaux, tout en respectant les précautions indiquées pour éviter la propagation de la pandémie. Un exercice qui leur a permis de convaincre nombre d’électeurs à porter leur choix sur le baobab.

Et ce n’est pas tout. L’instance dirigeante de MOELE-Bénin au plan national s’est aussi donnée pour la campagne électorale. A la tête d’une délégation, Jacques Ayadji a parcouru une quarantaine de communes. Ils étaient ainsi à Grand-Popo, Comé, Bopa, Dogbo, Djakotomey, Azovè, Abomey, Bohicon, Dassa, Savalou, Glazoué, Ouessè, Tchaourou, Parakou, Kétou, Dangbo, Akpro-Missérété, Porto-Novo, Sème-Podji, Cotonou, Abomey-Calavi, Zè, Toffo, Allada, Ouidah, Tori Bossito et autres. A chaque étape, ils ont, ensemble avec les candidats battu campagne.

« Nous voilà mobilisés pour une part active au processus électoral en cours en apportant notre contribution effective à l’édification de notre cité commune le Bénin. Il ne pourrait d’ailleurs en être autrement, car au MOELE-Bénin, la décentralisation et la gouvernance locale sont des thématiques qui figurent au fronton de nos priorités majeures. Nul n’ignore que le développement puise ses racines à la base, et par conséquent, la qualité des femmes et des hommes qui sont appelés à le mettre en œuvre dans nos arrondissements, et partant dans nos communes, importe beaucoup pour nous », a indiqué Jacques Ayaydji dans une publication faite sur sa page facebook, pour justifier l’engagement de sa formation politique pour ces élections communales malgré tout. « J’exhorte une fois encore toutes les Béninoises et tous les Béninois à voter massivement, dans la paix et la quiétude, pour l’Union Progressiste et ses candidats ce dimanche 17 mai 2020 », a-t-il insisté.

La Rédaction

Site ouest-africain d'informations, d'investigations et de publicités

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles populaires