Salamin Magazine

Bénin / Coronavirus : Quand la fiscalité tue les entreprises !

Au cœur de cette pandémie de coronavirus, les entreprises connaissent d’énormes difficultés. Selon les résultats de l’enquête réalisée par le cabinet T-Ventures, neuf entreprises sur dix sont affectées par la crise sanitaire. Comme pour confirmer les chiffres, Albin Fèliho, président du CONEP, l’une des organisations des patrons d’entreprises, a appelé le gouvernement à mettre en place un fonds de 900 milliards FCFA pour soutenir les entreprises que la Covid-19 conduit dans le gouffre. Des initiatives du genre sont d’ailleurs déjà mises en œuvre dans certains pays comme la Côte d’ivoire, le Togo et le Burkina. Dans ces pays, les gouvernements ont suspendu les descentes des services des fiscs dans les entreprises. Certains ont même prévu des réductions fiscales pour donner un nouveau souffle aux entreprises. Mais qu’en est-il du Bénin ?

Au Bénin, jusqu’à l’heure actuelle, aucune mesure d’allègement des difficultés des entreprises  n’a été prise pour le moment. « Nous continuons de payer les impôts exactement comme en temps ordinaire malgré le ralentissement de nos affaires. Nous avons d’ailleurs dû mettre une partie du personnel au chômage technique », confie un responsable d’une société de tourisme. Sans en avoir la confirmation, il estime qu’il n’est pas exclu que des entreprises fassent encore l’objet de redressement fiscal. « Mais si rien n’est fait, nous risquons de fermer baraque », estime le chef d’entreprise.

La Rédaction

Site ouest-africain d'informations, d'investigations et de publicités

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles populaires