Salamin Magazine

Bénin / Eglise catholique : Les pères Julien Pénoukoun et Benoît Gnambodè remplacés

Le père Jean-Benoît Gnanbodè n’est plus le recteur de la grotte mariale de Dassa-Zoumè. Il en est de même du père Julien Pénoukoun qui a quitté l’aumônerie des cadres et personnalités politiques. Ce sont deux décisions prises par la Conférence épiscopale du Bénin lors de sa session ordinaire tenue du 21 au 23 mai 2019 au séminaire de Tchanvédji.

Ces responsables d’institutions de l’Eglise du Bénin sont remplacés respectivement par les pères Fortuné Badou du diocèse de Dassa-Zoumè et Nathanaël Yaovi Soédé du diocèse de Lokossa.

Le père Badou est titulaire d’un doctorat en théologie à l’Institut catholique de Paris où il a soutenu sa thèse sur “la rémission des péchés selon saint Mathieu”. Il était chargé des missions inter-diocésaines au rectorat de la grotte de Dassa-Zoumè.
Quant au père Nathanaël Soédé, il est actuellement professeur de philosophie morale et de théologie morale à la Faculté de théologie de l’Université catholique d’Afrique de l’ouest à Abidjan en Côte d’Ivoire.

Mais avant ces nominations, les évêques ont rendu un hommage aux deux sortants qui ont eu à charge des institutions durant plusieurs années. Le père Benoît Gnambodè est admis à la retraite tandis que le père Julien Pénoukoun poursuit sa mission pastorale.

Par Joël C.T.

La Rédaction

Site ouest-africain d'informations, d'investigations et de publicités

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles populaires