Salamin Magazine

Bénin / JIF 2020 : La Ligue du Littoral célèbre autrement le 8 mars

Marche sportive de 90 minutes, exercices physiques, sensibilisation à la pratique du sport par des coachs sportifs, sensibilisation sur la prévention de certaines maladies par les médecins spécialistes en cardiologie, diabétologie, nutrition, initiation à l’autopalpation des seins par les sages –femmes venues du ministère de la santé…5000 femmes environ ont participé à ces activités, dimanche 8 mars 2020, à la plage de Fidjrossè. C’était sous l’égide du bureau Littoral de la Ligue Sport Pour Tous.

« J’ai marché du rond point Fidjrossè à Togbin et je me sens en pleine forme ». C’est en ces mots que Farvette Agossou, participante de ‘’Sport-santé au féminin ‘’, s’est confiée, aux journalistes, dimanche 8 mars 2020. Les participantes ont parcouru 8 kilomètres afin de « se maintenir en santé », selon Foussenatou Idrissou, chargée de la promotion de la femme à la ‘’Ligue du Littoral’’ de la ‘’Fédération Béninoise Santé      Pour Tous’’. « Quand la femme se porte bien, c’est toute la famille qui se porte bien !», a martelé Foussenatou Idrissou qui n’a pas manqué de remercier les femmes qui se sont déplacées pour la marche organisée dans le cadre de la célébration de la Journée Internationale de la femme. A l’en croire, la marche contribue au maintien et à l’amélioration du bien-être corporel et intellectuel. C’est dans cette perspective que la ‘’Ligue du Littoral’’ de la ‘’Fédération Béninoise Santé Pour Tous’’ encourage la gente féminine à la pratique du sport.

S’engager !

A partir des communications à savoir ‘’Sensibilisation sur les bienfaits du sport pour la santé’’ et ‘’Engagé désormais à faire régulièrement du sport’’ et de séance de conseils des médecins spécialistes en cardiologie, diabétologie, nutrition, etc. sur la prévention de certaines maladies dont le cancer du cancer, les organisateurs de ‘’Sport-santé au féminin ‘’ ont invité les femmes à adopter un nouveau mode de vie axé sur la pratique du sport. « L’inactivité physique, la mauvaise alimentation, la prise d’alcool et du tabac, l’obésité, l’hérédité, l’âge, le sexe, la ménopause tardive, les règles précoces sont les facteurs de maladies », a précisé Aline Houessou, chef de la délégation des sages-femmes venues du Ministère de la santé. Elle n’a pas manqué d’inviter les participantes à se faire dépister gratuitement du cancer de sein qui représente, selon elle, la deuxième cause de décès après le cancer de l’estomac.

La Rédaction

Site ouest-africain d'informations, d'investigations et de publicités

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles populaires