Salamin Magazine

Bénin : Les évêques s’inquiètent de l’instauration d’un climat de peur

Les membres de la Conférence épiscopale de l’Eglise catholique du Bénin constatent l’instauration d’un climat de peur et terreur dans le pays. Ils l’ont fait savoir au terme de la deuxième session de l’année pastorale 2018-2019 et l’ont indiqué au Chef de l’Etat lors de la rencontre tenue au cours de la semaine dernière. « Les évêques se sont penchés profondément sur la situation sociopolitique qui prévaut dans notre pays. Ils remarquent l’installation progressive d’un climat de peur susceptible de paralyser bon nombre de nos concitoyens et d’hypothéquer au passage la liberté d’expression », déplorent Mgr Victor Agbanou et ses confrères. Mais ils ne désespèrent pas et restent objectifs. « … Il y a une lueur d’espoir », clament-ils.

Même si les évêques ne l’ont pas expressément cité, la situation sociopolitique est marquée par une montée vertigineuse de la tension politique notamment avec l’imminence des élections législatives du 28 Avril 2019. Mais avant, le Bénin dénombre plusieurs personnalités politiques de l’opposition en exil pour diverses raisons. D’autres opposants sont en prison. Les voix discordantes au régime de la Rupture semblent plutôt rarissimes surtout dans les médias. De toutes les manières, se prononcer contre régime en place, c’est prendre des risques.

Dans une déclaration faite lors d’une rencontre avec les femmes, Boni Yayi, ancien président de la république, exhortait les militants de l’opposition « à ne pas craindre la terreur qui s’installe, les emprisonnements ou l’exil ».

La Rédaction

Site ouest-africain d'informations, d'investigations et de publicités

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles populaires