Salamin Magazine

Bénin / Liberté de presse/ RSF : Ignace Sossou doit être libéré

Le journaliste béninois Ignace Sossou a passé la fête de Noël et le Nouvel an en prison, loin de sa petite famille. Si rien n’est fait, il restera derrière les barreaux pendants 18 mois ; ayant été condamné à cette peine par le tribunal de première instance de Cotonou. Il lui est reproché d’avoir déplacé des propos tenus par le procureur de la République Mari Mètonou de son contexte. Pour sa condamnation, une lettre de CFI (organisatrice de l’activité au cours de laquelle les propos ont été tenus) envoyée aux autorités béninoises au sujet des publications du journaliste sur son compte twitter et sa page facebook, a été exploitée.

Dans un communiqué rendu public ce 2 janvier 2020, Reporters sans frontières soutient fermement que « la condamnation de ce journaliste à 18 mois de prison ferme pour avoir rapporté des propos n’apparaît plus seulement comme une dérive grave et une peine illégitime que nous avons déjà dénoncées. Elle est désormais infondée ». L’institution internationale appelle les autorités béninoises à donc rendre la liberté à Ignace Sossou car « plus rien ne s’oppose à sa libération » au regard de la transcription des propos.

La Rédaction

Site ouest-africain d'informations, d'investigations et de publicités

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux