Salamin Magazine

Bénin / Littérature : « Ma version » de Komi Koutché, l’ouvrage qu’il fallait

Beaucoup de choses ont été dites sur l’ancien ministre d’Etat chargé de l’économie, des finances et des programmes de dénationalisation. Au point qu’aujourd’hui l’opinion publique peut garder facilement de lui des versions de différents faits qui ne sont pas justes. Il fallait bien le faire savoir et surtout rappeler les faits tels qu’ils se sont produits dans la réalité. Et c’est ce que Komi Koutché fait dans l’ouvrage « Ma version » dont le lancement a été fait en ligne ce vendredi 28 août 2020.

Mais au lancement, l’auteur se défend d’être dans une posture de justification ou de défense. « Je ne suis pas à la rechercher de jugement. Je suis à la recherche de dire ma version des faits » et de laisser le lecteur apprécié, clame d’entrée le ministre d’Etat. « Ma version, c’est la modeste contribution d’un acteur de la vie active. Ma version, ce n’est pas une concentration sur des frustrations personnelles », a-t-il ajouté devant des dizaines de participants à la cérémonie en ligne, en direct de différentes villes des Etats-Unis d’Amérique, d’Europe, d’Afrique et bien évidemment du Bénin, en l’occurrence Cotonou et Parakou. Certains ont d’ailleurs pu poser directement des préoccupations à l’auteur.

« Vous n’avez pas à vous justifier », conseille l’ancien ministre Candide Azannaï à Komi Koutché. S’appuyant sur une parole biblique, il a appelé l’auteur à n’avoir que sa conscience comme juge. Eric Houndété, Président du parti Les démocrates, Clément Fremond, ancien représentant de la Banque mondiale au Bénin et bien d’autres personnalités ont salué l’humilité de l’homme politique. Certains ont même prié pour que le soleil levant se lève au plus tôt.

La Rédaction

Site ouest-africain d'informations, d'investigations et de publicités

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles populaires