Salamin Magazine

Bénin / Politique : Golou – Amoussou, même bord politique mais toujours opposés

Beaucoup de personnes auraient juré que Golou Emmanuel ne rejoindrait jamais la mouvance présidentielle. Ceci au regard de ses prises de position antérieures à la fusion des partis politiques pour la création des deux principaux pôles politiques de la mouvance présidentielle. Mais c’est mal connaître les acteurs politiques béninois et les exigences d’adaptation et de résilience qu’impose ce milieu. Depuis le mardi dernier, l’ancien président du Parti social démocrate est dans la mouvance présidentielle. Il a publiquement rejoint, lui le reste du PSD, le Blob républicain en présence de plusieurs personnalités dont le Robert Gbian.

Pour certains acteurs politiques, cette destination ne serait pas le fruit du hasard. Emmanuel Golou n’aurait pas pu faire autrement. Du moins s’il veut rester dans les deux partis politiques de ce bord actuellement représentés à l’assemblée nationale et ayant des élus communaux et municipaux. Rejoindre l’Union progressiste, ce serait se remettre sous la direction de Bruno Amoussou, numéro 1 de cette formation politique. Ce qui équivaudrait à reconnaître son échec dans le bras de fer l’ayant opposé à ce dernier et qui les a conduit, plusieurs mois durant, devant les tribunaux.

En ralliant donc le Bloc républicain, le fils de Lanta fait allégeance à Patrice Talon dont il s’est engagé pour la réélection mais garde toute sa distance à l’égard de son ancien mentor avec qui le sevrage n’a pas été facile. Ou plutôt n’a jamais été accepté. La guerre de leadership politique dans le Couffo n’est donc pas prête de finir. Passée l’élection présidentielle, les prochaines élections législatives et communales nous édifieront.

La Rédaction

Site ouest-africain d'informations, d'investigations et de publicités

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles populaires