Salamin Magazine

Bénin / Politique : Yayi inquiet, Talon rassure

L’un interpelle la CEDEAO sur la situation politique inquiétante au Bénin. Loin du pays depuis juin 2019 où il a quitté en trombe pour des soins de santé après 52 jours de résidence surveillée, Boni Yayi ne désespère pas quant à l’intervention de la communauté régionale pour un règlement de la situation. Au Bénin, une crise politique persiste depuis l’organisation des élections législatives en avril 2019, un scrutin seulement ouvert à deux partis politiques proches du Chef de l’Etat. Ce qui a conduit à un parlement monocolore. Conséquence : sans débat public, la révision de la Constitution a été faite à l’unanimité des 83 députés de la mouvance présidentielle qui constituent l’Assemblée nationale.

Contrairement à Boni Yayi, le Président Patrice Talon, intervenant sur France 24 et RFI se 07 novembre 2019, reste plutôt confiant. Comme s’ils étaient dans deux mondes différents ou deux pays différents, le Chef d’Etat Béninois, fort de la loi d’amnistie portant sur les tueries intervenues lors des élections législatives, estime que le calme est de retour. Selon lui, Boni Yayi qui devrait être écouté par le juge en charge du dossier, peut désormais rentrer. Sans inquiétude. Puisque la procédure est éteinte.

La Rédaction

Site ouest-africain d'informations, d'investigations et de publicités

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles populaires