Salamin Magazine

Burkina Faso / Insécurité : Les syndicats et la société civile marchent contre le terrorisme

Au Burkina Faso, les attaques terroristes se suivent. En août 2019, plus de 10 attaques terroristes ont été enregistrées. A chaque fois, de lourds bilans avec de nombreuses pertes en vies humaines notamment dans le rang des militaires.

Cette situation crée la psychose dans le pays. Pour cette raison, les activités économiques sont parfois contraintes au ralenti. Les principales victimes de cette situation d’instabilité sont les populations.

Les centrales syndicales et acteurs de la société civile ont donc organisé une grande marche de dénonciation et de protestation ce samedi 31 août 2019 à Ouagadougou.

A travers ce mouvement, ils appellent les autorités à trouver des solutions immédiates à l’insécurité et au terrorisme. Ils fustigent là non implication de la société civile dans la gestion de la crise sécuritaire, le non respect des engagements pris par le gouvernement et le manque de locaux pour accueillir les déplacés du fait du terrorisme.

Pour sa part, le ministre Rémy Dandjinou, porte-parole du gouvernement, a réitéré la détermination des autorités à lutter efficacement contre le terrorisme.

Le 19 août 2019, le Burkina Faso a connu l’attaque terroriste la plus meurtrière avec 24 morts , 7 blessés et 5 soldats disparus. Sur son compte Twitter, le Président Marc Kaboré a appelé ses compatriotes à rester debout dans cette lutte de longue haleine contre le terrorisme.

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles populaires