Salamin Magazine

Bénin / Covid-19 : Parents d’élèves et autorités ne s’accordent pas sur la fermeture des écoles

Face à la propagation du coronavirus, chaque pays semble aller à son rythme dans la prise de mesures et précautions. Pendant qu’au Togo, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire et au Nigéria plusieurs mesures dont la fermeture des écoles, collèges et universités sont prises pour des durées parfois indéterminées, au Bénin, autorités et parents d’élèves ne s’y accordent pas encore. Jusqu’à ce vendredi 20 mars 2020, malgré les statistiques galopantes de cas d’infection au virus, les autorités n’envisagent pas encore une mesure de bouclage des écoles et autres lieux d’apprentissage de masse. En réponse à un courrier du bureau national de la fédération des associations des parents d’élèves qui en ont fait la demande, les trois ministres des trois ordres de l’enseignement ont été clairs : « nous ne sommes pas en mesure de donner une réponse favorable à votre demande » ont-ils répondu sans ambiguïté.
Sans attendre l’issue de ces échanges épistolaires entre les autorités et la structure faitière des associations des parents d’élèves, plusieurs écoles notamment privées ont pris la décision de mettre en congés pour un délai indéterminé leurs apprenants et enseignants afin, justifient-elles, « de réduire le risque de propagation du coronavirus ». Des internautes ont également pris l’initiative d’un appel à la prise de mesures officielles, à travers divers Hastag dont NosEnfantsChezNous. Ces internautes citent en modèles les autorités burkinabé, togolaises, ivoiriennes et d’autres qui ont, selon eux, eu la sagesse de décider de la fermeture des écoles, collèges et universités afin de préserver les familles contre l’infection au Covid-19.

La Rédaction

Site ouest-africain d'informations, d'investigations et de publicités

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles populaires