Salamin Magazine

Guinée / Politique : Des opposants aux arrêts

Comme en Côte d’Ivoire, plusieurs opposants guinéens ne sont plus depuis ce mercredi 11 novembre 2020, libres de leurs mouvements. Selon des médias guinéens consultés par les publications Salamins, le vice-président du principal parti de l’opposition, l’Union des forces démocratiques (UFDG), Ibrahima Chérif Bah a été arrêté à son domicile le mercredi 11 novembre 2020 de même que plusieurs autres acteurs majeurs de l’opposition guinéenne qui conteste les résultats de l’élection présidentielle du 18 octobre dernier à l’issue de laquelle Alpha Condé a été définitivement proclamé élu par la Cour constitutionnelle.

La Rédaction

Site ouest-africain d'informations, d'investigations et de publicités

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux