Salamin Magazine

Editorial : Il reste tout le reste …

Selon une exclusivité du journal Matin Libre de ce jeudi 16 juillet 2020, ce qui jusqu’ici était perçu comme un secret de couvent ou une simple rumeur s’est révélé un vrai projet dont l’arrivée à maturité semble imminente. 
L’opposition béninoise, du moins le solde qui en est resté après l’aventure jusqu’ici controversée de Paul Hounkpè et cie , le dépouillement de la RB et autres assauts contre la « Résistance », décide de créer une formation politique. C’est une bonne chose et je voudrais en féliciter les porteurs. 
Seulement, mais alors, seulement, il me semble qu’il reste et restera tout le reste comme dirait l’ancien président de la République, feu Dr Emile Derlin Zinsou. Tout ce reste donc, quoique peut être un détail à l’effet peu signifiant, pourrait se révéler le plus gros des goulots. 
Qui pour assurer l’exécutif de cette formation politique, j’imagine à caractère fédératif et national sans qu’il ne soit porté le préjugé d’être plus loyal à tel qu’à tel autre ancien président de la République encore vivant? De quelle partie du pays sera originaire ce dirigeant sans qu’une ou plusieurs autres parties du pays ne se sentent exclues de ses choix et décisions? 
Alors, la solution peut elle être comme celle des autres qui mettent en compétition depuis 2019, deux partis politiques siamois? Pourquoi pas? 
Mais plus sérieusement, n’allons nous finir en République du Bénin, à devoir doter nos formations politiques d’un organe technique et administratif sur recrutement ou appel à candidature indépendants pour personnes non affiliées au parti puis regrouper les vrais acteurs politiques au sein d’un organe consultatif et d’orientations ? 
Le débat reste ouvert et je crois qu’une meilleure animation de notre espace public et la prévention de troubles et autres malentendus pourraient en dépendre très bientôt. 
Mon souhait est d’avoir tort trop tôt. 
Bien à vous!

La Rédaction

Site ouest-africain d'informations, d'investigations et de publicités

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux