Salamin Magazine

Mali / Terrorisme: Des dizaines de morts dans des attaques de villages

Au mali, les habitants des villages dogons de Gangafani et de Yoro, près de la frontière avec le Burkina Faso, ont subi des attaques ce lundi. Au bilan, on dénombre entre 20 et 40 personnes décédées, selon Radio France International. Les assaillants ont éventrés certains corps et brûlés des greniers, tout en sacndant des slogans djihadistes.

Mais pour le procureur du pôle judiciaire spécialisé de lutte contre le terrorisme, Boubacar Sidiki Samaké, le bilan provisoire est de 14 morts. Il a néanmoins appelé à la prudence car le bilan pourrait bien s’alourdir.

Les violences, qui déchirent cette région depuis quatre ans, ont culminé avec le massacre le 23 mars, attribué à des chasseurs dogons, de quelque 160 Peuls, dans le village d’Ogossagou, près de la frontière avec le Burkina Faso. Lors d’un déplacement à Sobane Da le 13 juin, le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a récusé toute notion de « conflit interethnique » et promis la confiscation des armes illicites dans la région.

.Le Nord Mali est victime d’attaques djihadistes depuis 2012. Tous les accords et actions pour y remédier sont rester vains.

La Rédaction

Site ouest-africain d'informations, d'investigations et de publicités

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux