Salamin Magazine

Togo / Décès de Jimmy Hope : Parcours d’un maître du rock et de la peinture

Le monde culturel togolais est en Dieu. L’artiste Jimmy Hope, Koffi Senaya à l’état civil, est décédé. Selon des proches de sa famille, la star togolaise a rendu l’âme dès suite d’une courte maladie dans un hôpital en France. Deux mois plus tôt, il venait d’être évacué pour les soins. Artiste musicien, il est le numéro 1 du rock’n roll en Afrique. Artiste peintre, il est l’auteur des fresques du carrefour Colombe de la paix et de l’aéroport de Lomé. Il y a deux ans, l’homme avait perdu son enfant dans un accident de circulation.

Relayant le parcours de l’artiste, nos confrères togobreakingnews.info donnent beaucoup de détails. Jimi Hope est un artiste peintre et musicien togolais. Considéré par un grand nombre de personnes comme le « roi du rock’n roll » de l’Afrique contemporaine, Koffi Senaya alias Jimi Hope est né le 12 octobre 1956 à Lomé. Cet auteur, compositeur et chanteur est également un maître de la scène musicale de par ses prestations en concert-live et sa capacité à faire chanter et mouvoir les foules aux rythmes du blues, du soul et du rock, en Afrique et à travers le monde.

Aussi l’appelle-t-on volontiers « le plus grand rocker africain » ou encore le « docteur du blues ». Engagé dans la musique dès son adolescence, Jimi Hope s’est affirmé très tôt comme l’homme à la guitare, instrument dont il est inséparable. Et dans sa poche se cache très souvent un harmonica.

Avec plus de douze albums à son actif, il sillonne les avenues et les salles de concert et d’exposition artistique du monde, non plus seulement avec sa guitare à la main, mais aussi avec ses toiles géantes au style sublime et unique.

Jimi Hope connaît aujourd’hui une carrière internationale incontestable. « Blues for Hope » est le titre de son dernier album lancé au cours d’une émission sur Canal Plus à Paris, en mars 2012, avec treize morceaux : « You possess me », « We must forget », « Any time (I hope) », « Since you go », « Lady », « Back in the street », « Here I am », « Crossroad of life », « Rescue me », « Come down », « I feel so lonely », « Street boys » et « try me now ». « Je dédie ce disque à tous ceux qui luttent pour la paix dans le monde », lit-on sur le disque de cet album qui marque un succès sans précédent dans la carrière professionnelle de Jimi Hope.

La Rédaction

Site ouest-africain d'informations, d'investigations et de publicités

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles populaires