Salamin Magazine

Togo / PND : 4.622 milliards FCFA pour 15 projets phares en 5 ans, le secteur privé au cœur des réalisations

Le Plan national de développement 2018-2022 du Togo est désormais le document de référence qui exprime les ambitions du gouvernement à court terme. Il a été lancé ce lundi 4 Mars 2019 à l’hôtel 2 février, en présence du Président de la République, Faure Gnassingbé. Le document est évalué à 4.622 milliards FCFA et concerne 15 projets.

Ces projets couvrent tous les secteurs avec pour ambition de positionner le Togo comme pays-carrefour de la sous-région et d’œuvrer pour l’amélioration des conditions de vie des populations. Sur l’évaluation financière, deux tiers soit 2.999 milliards FCFA sont attendus pour être la contribution du secteur privé, ceci dans une approche de Partenariat public-privé. Au total, il est envisagé la création de 500.000 emplois pour les jeunes.

Dédoublement de la route RNIE1 Lomé-Ouaga, Plateforme logistique multiservice d’Adakpamè, port sec de Cinkassé, mise en valeurs des infrastructures portuaires, construction d’un centre de conférences moderne sont les projets du 1er axe de ce PND qui vise la mise en place d’un hub logistique d’excellence et centre d’affaires.

Dans le 2ème axe qui porte sur la transformation agricole manufacturiers et d’industries extractives est constitué d’actions comme les projets de transformation agroalimentaire du Togo, l’agropole de Vo-Zio, le Mécanisme incitatif de financement agricole fondé sur le partage de risques, la Zone spéciale économique au Port autonome de Lomé, le parc industriel d’Adétikopé et la filière de transformation de phosphates.

Le 3ème axe a pour ambition de consolider le développement social et de renforcer les mécanismes d’inclusion. Il est constitué des projets comme la création de cités modernes dans les zones urbaines et semi-urbaines, du Projet d’aménagement urbain, du projet d’électrification rurale (CIZO) et du système d’identification biométrique nationale (e-ID).

Le PND est un vaste programme qui révèle la vision du gouvernement à court terme, la vision, les objectifs et les actions à mener pour la promotion de l’emploi, l’autonomisation des femmes, la création de richesses, le développement des infrastructures, etc. Tout ceci après une étude diagnostic approfondie.

Selon ce document de référence, le Togo a l’ambition d’atteindre un taux de croissance en cible de 7,6% notamment grâce à des projets phares à fort potentiel de création massive d’emplois et une implication prépondérante du secteur privé.

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux